Au Canada, le versement d’une mise de fonds minimum de 5% à 20% est nécessaire afin de contracter une hypothèque pour l’achat d’une propriété résidentielle. Ce montant est déduit du prix d’achat de la maison et le solde restant constituera l’hypothèque.

Selon les règles en vigueur, les mises de fonds minimums sont de :

  • 5%, si le prix d’achat est de 500 000 $ ou moins;
  • 5% pour la 1re tranche de 500 000$ et 10% pour le restant, si le prix d’achat se situe entre 500 000 $ et 999 999 $;
  • 20%, si le prix d’achat est d’un million de dollars et plus.

Qu’est-ce qui arrive si vous verser seulement la mise de fonds minimum?

Verser seulement la mise de fonds minimum prévue par la loi n’est pas toujours une bonne idée. En effet, si votre mise de fonds est inférieure à 20%, vous devrez obligatoirement souscrire à une assurance prêt hypothécaire. Il s’agit d’une protection pour le prêteur (la banque ou l’institution financière) en cas de défaut de paiement du propriétaire.

La prime varie actuellement entre 0,60 % et 4,50 % du montant de l’hypothèque et est inversement proportionnelle au montant versé en mise de fonds. Ainsi, plus cette dernière se rapproche du 20 %, moins la prime est élevée.

Il est possible d’ajouter le montant de la prime au montant du prêt hypothécaire — mais le taux d’intérêt en vigueur s’appliquera également pour cet ajout — ou de la payer en un seul versement. De plus, au Québec et dans quelques autres provinces, la taxe de vente provinciale s’applique sur la prime d’assurance prêt hypothécaire et ne peut pas être ajoutée au prêt hypothécaire.

Il est important de calculer tous ces frais additionnels dans le cout réel de votre acquisition.

Visez la mise de fonds maximale que vous pouvez vous permettre.

Dans un monde idéal, vous devriez verser une mise de fonds minimale de 20 % du prix d’achat de la propriété, et plus si vous le pouvez. Vous n’aurez pas à payer la prime d’assurance prêt hypothécaire, sans compter que vous économiserez des sommes importantes en frais d’intérêt au fil des ans.

Bien qu’il existe plusieurs façons d’amasser une mise de fonds, chaque situation est unique. Ainsi, l’idéal est de consulter un courtier hypothécaire. Il sera en mesure d’évaluer votre situation et de faire les calculs appropriés pour trouver la solution qui convient le mieux à votre profil.

Par Me Allmighty

Laissez-nous un commentaire